• Tulipier de Virginie

    printemps

     

    printemps

     

    printemps

     

    printemps

     

    printemps

     

    printemps

    « Rouge flamboyantPureté du blanc »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    nanne Profil de nanne
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 14:54

      Et c'est un tulipier de Virginie !

    2
    sportbilly Profil de sportbilly
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 19:11

    Merci maman, je ne m'en souvenais plus.

    Je vais donc changer mon titre !

    3
    Jean-Mi Profil de Jean-Mi
    Samedi 5 Février 2011 à 12:59

    Facile......Tulipier d'Amérique

    4
    nanne Profil de nanne
    Dimanche 6 Février 2011 à 23:51


     Son aire de distribution s'étend de l'Arkansas et l'Alabama jusqu'au Michigan, New York et le sud du Canada. Il pousse dans les sols bien drainés des bassins des rivières et évite les sols trop calcaire. Dans les forêts mixtes, il est associé au Noyer noir, au Caryer et au chêne blanc d'Amérique.

    L'arbre supporte des gelées courtes jusque -30°C et apprécie énormément le soleil. Il a besoin de beaucoup d'eau en terrain bien drainé. Son exploitation est étudiée actuellement dans le Sud-Ouest de la France (Béarn et le Pays basque) dont le climat humide lui conviendrait bien.

    Dans son habitat d'origine, il s'élève de 50 à 60 mètres (40 m en Europe) et peut y vivre jusqu'à 500 ans (environ 300 ans en Europe). Son tronc peut atteindre 2 mètres de diamètre.

    Il se distingue avant tout par sa feuille (10 à 16cm). Celle-ci, caduque, simple, alterne comporte 4 lobes avec une échancrure nette. Le pétiole mesure jusque 10 cm. Elle est jaune-verte au printemps et en été, jaune en automne.

    La fleur, hermaphrodite, est solitaire, dressée, comporte 9 tépales (pétales et sépales indifférenciés) dont 3 sépales vert clair entourant 6 pétales évoluant de vert très clair à blanc, jaune orangé à la base et légèrement odorante. Sa forme la fait ressembler à une tulipe, d'où le nom de l'espèce.

    Elle donne un fruit conique dressé après 20 ans. À maturité, à partir d'octobre, il libère de nombreux akènes ailés (3 à 5 cm) ou samares simples (graines ailées, comparables à celle du frêne).

    Les jeunes branches sont rouge foncé tandis que l'écorce devient gris foncé, finement fissurée en vieillissant.
    En plus de l'ornement, celui-ci possède un bois de coeur brun utilisé pour la fabrication de mobilier.

    On extrait de son écorce la liriodendrine, un alcaloïde succédané de la quinine.Son nectar est apprécié par les abeilles (du moins aux États-Unis) et y donne un excellent miel très foncé.

    Il existe une seconde espèce, le tulipier de Chine (Liriodendron chinense) : la feuille, plus découpée et arrondie, diffère légèrement de celle du tulipier de Virginie.

    5
    sportbilly Profil de sportbilly
    Mercredi 16 Février 2011 à 23:52

    Je n'ai qu'une chose à dire... Waouh ! Au moins, là j'ai appris des choses ! Merci Nanne

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :